APOLLON2_COMICS.png

Le dieu est debout, nu. La figurine est très endommagée : elle est privée de sa tête, de ses bras et de la partie inférieure de sa jambe gauche. Malgré cela, une observation attentive permet de reconnaître Apollon. De plus, la découverte d’une grande cithare de concert posée sur un pilier, l’identifie en tant qu’Apollon citharède. L’instrument se trouvait sans doute à sa gauche et lui servait d’appui. Des considérations d’ordre stylistique suggèrent une importation d’Italie ou de Gaule du Sud.

Bronze. Hauteur : 82 mm. Poids : 47 g.

Datation : vers le milieu du Ier siècle.

 (INV. VA-DO 89 98/127)

APOLLON

Tu aimerais voir Apollon jouer du Air Guitar sans ses bras?

LA CITHARE

L’instrument de musique se compose de deux parties : la cithare proprement dite et un support fragmentaire en forme de calice végétal, qui devait se poser sur une colonne aujourd’hui disparue. La cithare comporte deux bras recourbés symétriquement vers l’extérieur et rattachés ensemble par une traverse ; les cordes sont suggérées par des incisions.

Cet objet a été retrouvé à proximité de la statuette identifiée à Apollon. L’instrument de musique était sans doute posé à sa gauche et lui servait d’appui.

Bronze fortement brûlé.

Hauteur : 56 mm. Poids : 10,3 g.

Datation : Ier – IIIe siècle