Bandeau
Musée > L´établissement

un site au développement particulier

 

Le site de Vallon se trouve 6 km à l’ouest d’Aventicum (Avenches), capitale de l’Helvétie romaine. Son apogée se situe au IIIe s. après J.-C. Huit campagnes de fouilles ont permis de dégager les vestiges d'un établissement dont le plan connu en forme de L mesure 160 m de longueur par 20 m de largeur. L'édifice se compose au total de trois corps de bâtiment flanqués d'un long portique de façade à colonnades et arcades qui distribue une quarantaine de pièces.

Les deux extraordinaires mosaïques intégralement conservées constituent le plus grand trésor archéologique des lieux.
Une construction à trois nefs rythmée par quatre rangées de piliers complète l'ensemble à l'est.

 

 

 

 

 

 

Etapes de construction


Le site romain est occupé dès le début de notre ère. Là, un premier bâtiment de terre et de bois est édifié. Au cours du dernier tiers du Ier siècle après J.-C., deux nouveaux corps de bâtiment aux façades maçonnées lui sont ajoutés. C'est dans la seconde moitié du IIe siècle que l'établissement va prendre l'allure plus grandiose qu'on lui connaît: sa partie médiane est occupée par une salle à abside, pavée d'une mosaïque dite de Bacchus et d'Ariane. Cette pièce a livré de nombreux objets permettant de reconstituer son mobilier et plus particulièrement une chapelle domestique (laraire) avec ses statuettes en bronze.
Au début du IIIe siècle, une seconde mosaïque, celle de la venatio, est installée dans le corps de bâtiment nord qui subit divers aménagements, l'ensemble de l'édifice atteignant alors ses dimensions les plus importantes.

 

 

 

 

 

Evolution de l'établissement


La fin du IIIe siècle montre une rupture importante dans l'évolution de l'établissement qui est affecté par un violent incendie. Plusieurs groupes de pièces sont reconstruits en réutilisant en partie les murs porteurs ainsi que le portique, où sont installés des foyers. Durant le Haut Moyen Age, les murs sont démontés au profit de constructions en bois qui reprennent dans les grandes lignes le plan précédent. Au nord du site, quatre tombes sont implantées: l'une perfore la mosaïque de la venatio, une autre, celle d'une femme, recelait un collier, des boutons, une fusaïole, dans un mode d'inhumation typique de l'époque mérovingienne.

tombevenatio

 

 

Musée Romain de Vallon