La maquette

La maquette reproduit l’établissement tel qu’il existait dans la première moitié du IIIe siècle après J.-C. La construction se compose de trois corps de bâtiment reliés entre eux par un long portique de façade à colonnades et arcades. La partie centrale correspond à l’habitat réservé à l’intendant et à sa famille. C’est le régisseur de la maisonnée qui administre les affaires du propriétaire et dont les archives sont probablement conservées dans la salle du laraire décorée par la mosaïque dite de Bacchus et Ariane.img_maquette3
img_maquette4Le bâtiment au sud de la partie centrale est destinée aux domestiques et aux esclaves, alors qu’au nord la répartition des espaces évoque les installations publiques de type hôtellerie, avec des chambres pour les gens de passage et une immense salle de réception ornée d’une autre mosaïque.
Côté jardin, la tripartition réapparaît, suggérée par un mur qui le traverse sur toute sa longueur et par d’autres structures du même genre. On croit reconnaître un jardin d’agrément « public » réservé aux hôtes, un autre à usage privé, destiné à la famille de l’intendant, et un jardin utilitaire qui réunit potager et verger. Les fouilles actuellement en cours permettront de mieux comprendre l’organisation de l’espace extérieur.

img_maquette_03