Exposition temporaire 2006 : Vallon: côté jardin, côté cour

ban_end

Du 13 mai au 8 octobre 2006

resized_300x420_jardins_affiche

La riche demeure romaine de Vallon possédait des jardins, situés à peu près à l’emplacement de l’actuelle pelouse qui accueille le visiteur. Le champ partiellement sondé mériterait des investigations plus approfondies susceptibles d’apporter des compléments d’information, même si les données à notre disposition permettent déjà de s’en faire une idée. Afin de récréer ces jardins et de les présenter au public, le Musée Romain de Vallon a décidé de consacrer son exposition temporaire 2006 à ce thème. Pour l’occasion, il a multiplié les surfaces en empiétant sur le terrain extérieur et en s’appropriant l’espace réservé jusqu’à présent aux vitrines de l’exposition permanente.

Le nouveau concept a puisé son inspiration dans la maquette et le portique peint, exposés au rez-de-chaussée du musée. La maquette restitue la villa au sommet de sa splendeur (début du IIIe siècle après J.- C.) et propose une image précise des trois jardins: jardin utilitaire, avec potager et verger; jardin d’agrément « privé », réservé au régisseur de la maisonnée et à sa famille; jardin d’agrément « public », réservé aux hôtes et aux gens de passage. Quant au portique, reconstitué grandeur nature, il offre au visiteur un repère spatial, puisqu’il se trouve dans le même axe qu’autrefois.

resized_300x224_jardins5

Si la maquette a suggéré la présentation tripartite de l’exposition, en particulier à l’étage, le portique a été le point de départ de la mise en scène: reproduit d’une façon suggestive et théâtrale dans les deux salles, il évoque la limite entre l’intérieur ― côté cour ― et l’extérieur ― côté jardin. D’où le choix du titre qui symbolise cette ambivalence et met en lumière d’une part les aménagements propres au jardin et les plantes qui le caractérisent, et d’autre part l’ornementation que cette végétation luxuriante a inspirée aux peintres, aux sculpteurs et aux mosaïstes romains, et cela à Vallon même.

resized_300x224_jardins6

La visite de l’exposition commence à l’extérieur, avec une présentation de légumes, herbes aromatiques, fleurs, arbustes et buissons, tous connus ou attestés dans nos régions à l’époque romaine. Elle se poursuit au rez-de chaussée, par une intéressante et suggestive analyse botanique de neuf motifs floraux du répertoire décoratif de Vallon, mosaïques et fresques (Un monde fleuri). A l’étage, le visiteur pourra comparer l’outillage du jardinier romain à celui utilisé encore de nos jours, et aura un aperçu de quelques curiosités et astuces vieilles d’au moins 2000 ans! (L’outillage jardinier; Curiosités et astuces). Enfin, trois espaces cloisonnés proposent des thématiques inspirées des trois jardins de Vallon: les produits du jardin utilitaire, leur importance dans l’alimentation et leur conservation (Du potager au… pot-au-feu), les plantes et les fleurs du jardin d’agrément, leurs représentations et utilisation pour la préparation de couronnes (Dans mon jardin secret), les agencements et le mobilier de jardin, ainsi que l’art du jardinage romain (La nature construite).

resized_450x337_jardins1

Exposition temporaire réalisée par le Musée romain de Vallon (commissaire: Clara Agustoni), en collaboration avec le Service archéologique de l’Etat de Fribourg et le Jardin botanique de Fribourg (Mme Susanne Bollinger)

Réalisation des jardins: Karine Weber Cavin

Plantes: Jardin Botanique de Fribourg